Comment multiplier votre framboisier : le bouturage, une technique facile à maîtriser

Aujourd’hui, la multiplication du framboisier se fait surtout par bouturage. Si la technique peut sembler compliquée à première vue, elle est en fait facile à maîtriser une fois que l’on connaît les bonnes astuces.

Dans cet article, découvrons comment multiplier votre framboisier grâce au bouturage et quels sont les besoins en substrat ou en eau pour assurer la réussite des boutures.

Alors face à la difficulté de celui-ci, faut-il néanmoins le tenter ? La réponse dans les prochaines lignes !

Qu’est-ce que le bouturage du framboisier ?

Le bouturage consiste à multiplier un végétal à partir d’un fragment de tige ou d’une racine. Il est possible de multiplier les framboisiers par bouture à partir des tiges ou des racines.

Cette méthode de multiplication permet de produire rapidement des plants à faible coût.

Le bouturage consiste à multiplier un végétal à partir d'un fragment de tige ou d'une racine. Il est possible de multiplier les framboisiers par bouture à partir des tiges ou des racines.

Comment procéder pour obtenir des boutures à partir des tiges ou racines ?

La première étape consiste à prélever des tronçons sur les tiges ou les racines de la plante mère. Les tronçons doivent comporter au moins un œil (bud) et plusieurs feuilles.

Utilisez ensuite un sécateur pour en faire des fragments, qui seront placés dans des pots avec un mélange de terre et de sable. Vous pouvez également utiliser un substrat spécialement conçu pour cela.

La première étape consiste à prélever des tronçons sur les tiges ou les racines de la plante mère. Les tronçons doivent comporter au moins un œil (bud) et plusieurs feuilles.

Quels sont les autres méthodes de multiplication possibles ?

Outre le bouturage, il est possible de multiplier le framboisier par drageonnage ou séparation des rejets, qui consiste à prélever les jeunes plants en formant une touffe autour du pied mère.

La division de touffes est une procédure plus simple, qui n’offre toutefois pas autant de nouvelles plantes que le bouturage.

LIRE AUSSI  Comment arroser les courgettes de votre jardin pour un meilleur résultat?

Quelles conditions doivent être remplies pour réussir un bouturage ?

  • Le terreau: le terreau doit être suffisamment léger et drainant pour permettre aux racines de se développer. Un terreau riche en bouillie bovine, en tourbe et en sable est un bon choix.
  • L’arrosage: Arrosez régulièrement les plants, sans excès d’eau. L’idéal est d’arroser 2 fois par semaine, jusqu’à ce que les plants soient bien installés.
  • La caissette: Placez les pots ou caissettes sur une base stable comme une planche pour faciliter le transport des plants.
  • Les rameaux: Pour favoriser la production rapide de fruits, prunez les rameaux faibles chaque année.
Outre le bouturage, il est possible de multiplier le framboisier par drageonnage ou séparation des rejets, qui consiste à prélever les jeunes plants en formant une touffe autour du pied mère.

Quelques conseils supplémentaires sur le bouturage du framboisier

(1) La meilleure période pour réaliser le bouturage est durant l’automne ou début du printemps ;

(2) Les plants produits par ce procédé sont aptes à donner des fruits la première année ;

(3) Il est possible de conserver les boutures en cas de besoin en les plaçant dans une caissette avec un sol humide au fond, et en maintenant la caissette à l’ombre. Une fois installés, arrosez les plants plusieurs fois par jour pour assurer leur bon développement.

Le bouturage est une technique simple, mais efficace, pour multiplier le framboisier. Elle ne nécessite pas beaucoup d’investissement et offre des résultats rapides, rendant cette méthode particulièrement intéressante pour les jardiniers débutants.